photo fete-de-la-vache-nantaise

L'AMAP à la Fête de la Vache Nantaise

vachenant 2018Le 9 septembre 2018 à la 1ère « Université paysanne de la Fête de la vache nantaise » sur le thème de la transmission des savoir-faire.
Y participait des grands chefs de cuisine comme Michel Bras, Olivier Roellinger. Marie Monique Robin qui a si bien abordé ce sujet dans son film "les moissons du futur" et Denise Vuillon à l'origine de la 1ère AMAP en France avec Daniel. Carlo Petrini fondateur de Slow Food était le parrain de la fête. Le débat était animé par Philippe Bertrand le célèbre animateur des "Carnets de campagnes" sur France Inter.
Denise Vuillon a raconté l’histoire de la 1ère expérience d’AMAP en 2001 et comment on en est arrivé à l’énorme réseau sur tout le territoire français aujourd’hui. « A la question : combien y a t-il d’AMAP aujourd’hui? Pour nous, côté paysans nous aimons compter le nombre de paysans en AMAP ce qui répond mieux à l’objectif premier du maintien de l'agriculture.
Le recensement agricole national devrait nous le confirmer, nous approchons des 15000 paysans en AMAP et leurs 3 millions d’amapiens ».


vachenant 2018Le 9 septembre 2018 à la 1ère « Université paysanne de la Fête de la vache nantaise » sur le thème de la transmission des savoir-faire.
Y participait des grands chefs de cuisine comme Michel Bras, Olivier Roellinger. Marie Monique Robin qui a si bien abordé ce sujet dans son film "les moissons du futur" et Denise Vuillon à l'origine de la 1ère AMAP en France avec Daniel. Carlo Petrini fondateur de Slow Food était le parrain de la fête. Le débat était animé par Philippe Bertrand le célèbre animateur des "Carnets de campagnes" sur France Inter.
Denise Vuillon a raconté l’histoire de la 1ère expérience d’AMAP en 2001 et comment on en est arrivé à l’énorme réseau sur tout le territoire français aujourd’hui. « A la question : combien y a t-il d’AMAP aujourd’hui? Pour nous, côté paysans nous aimons compter le nombre de paysans en AMAP ce qui répond mieux à l’objectif premier du maintien de l'agriculture.
Le recensement agricole national devrait nous le confirmer, nous approchons des 15000 paysans en AMAP et leurs 3 millions d’amapiens ».